L’association

Historique

L’association pour la renaissance du Vieux Palais d’Espalion a été créée en 1992 dans le cadre d’un projet d’aménagement culturel du territoire qui consistait à restaurer et faire revivre le Vieux Palais en tant que monument emblématique de l’histoire d’Espalion (édifice renaissance, fin 16 e siècle, classé au titre des Monuments historiques).

Ses membres

L’association est présidée par Philippe Meyer, producteur à Radio France, journaliste et écrivain.Elle s’est dotée d’un Conseil d’orientation composé de personnalités de premier plan du monde culturel et universitaire :

  • †Françoise Cachin, directeur honoraire des musées de France.
  • Jean-Claude Casanova, membre de l’Institut, professeur des Universités, directeur de la revue Commentaire.
  • Étienne-Émile Baulieu, membre de l’Académie des sciences, professeur au Collège de France.
  • †François Furet, membre membre de l’Académie française, président de l’Institut Raymond Aron, président de la Fondation Saint-Simon, professeur à l’Université de Chicago.
  • Hughes Gall, membre de l’Institut, ancien directeur de l’Opéra de Paris, président de l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles, et conseiller du gouvernement chinois pour la musique et l’opéra.
  • Bruno Mantura, conservateur et chef de la Galerie nationale d’art moderne et contemporain de Rome.
  • Pierre Nora, membre de l’Académie française, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, directeur de collections et de la revue Le Débat chez Gallimard.
  • †Jean-François Revel, membre de l’Académie française, éditorialiste littéraire et politique, ancien directeur de L’Express.
  • George Walden, ancien ministre des universités de Grande-Bretagne, éditorialiste au Daily Telegraph, membre de la Chambre des Communes.

Ses objectifs

L’association poursuit plusieurs objectifs : l’organisation de manifestations artistiques et pédagogiques de haut niveau et l’accueil en résidence d’artistes, de chercheurs, d’écrivains et d’intellectuels qui s’inscrivent dans la permanence culturelle à travers la saison musicale avec une extension des programmes pédagogiques culturels sur le Territoire par le biais de Résidences des Artistes.